09 août 2005

Est-ce que l'automutilation est impulsive?

La question de l'impulsivité de votre automutilation est importante. Les actes d'automutilation impulsifs sont les plus difficiles à contrôler. D'un autre coté, les actes d'automutilation planifiés et prémédités sont plus faciles à gérer et à contrôler. Il vous sera alors plus facile de contrôler les comportements d'automutilation qui ne sont pas impulsifs.
Le degré d'impulsivité lié à l'automutilation est en général difficile à déterminer. Les chercheurs qui ont étudié ces phénomènes, ont présenté des résultats contradictoires, trouvant que l'automutilation était parfois liée à l'impulsivité et parfois non. Il apparaît que l'automutilation et l'impulsivité ont une relation complexe, variable et imprévisible.
Parfois cela peut dépendre de la situation. Dans certaines situations vous pouvez ressentir l'urgence de vous faire mal, mais vous vous trouvez dans une situation où cela ne serait pas prudent de le faire. Dans ce cas, il se peut que vous reportiez votre acte à plus tard. C'est donc planifié. Mais si vous vous étiez automutilé au moment où vous en ressentiez le besoin, cela aurait été considéré comme impulsif.
Le degré d'impulsivité dans l'automutilation est également partiellement dépendant du type d'automutilation. Certains types d'automutilation, comme se frapper, s'arracher les cheveux, etc. ne nécessitent pas de préparation et peuvent être effectués sans même attirer l'attention. Vous pouvez même ne pas être conscient que vous vous faites du mal. Et parce que ces types d'automutilation ne nécessitent pas de préparation, ils ont tendance à être plus impulsifs que d'autres qui ont besoin de plus de planification et de préméditation.
De plus, les rituels associés à l'automutilation suggèrent que ce comportement requière plus de préméditation que les chercheurs le pensaient à l'origine. Et vous pouvez décider de ne pas vous faire mal si vous n'êtes pas dans le bon environnement ou bien si vous n'avez pas les bons instruments. Ainsi, vous pouvez projeter de vous faire mal plus tard.
Comme beaucoup de mécanismes exutoires, l'automutilation apparaît quand une personne en a besoin, et cela peut arriver sans que cela ne soit prévu. Si vous ressentez le besoin de vous faire mal et que rien ne peut vous arrêter, vous vous ferez probablement mal. Et parfois, vous pourrez vous trouver dans une situation où il n'est pas prudent de le faire (école, travail, etc.), mais être incapable de contrôler vos pulsions d'automutilation. Parfois votre besoin d'évacuer cette tension est plus fort que votre besoin de secret et d'intimité.
Comme vous le voyez, plusieurs facteurs déterminent le rôle de l'impulsivité dans l'automutilation. Il n'est donc pas étonnant d'entendre des résultats de recherche contradictoires. Mais, on peut dire que l'impulsivité est fonction de la personne et de la situation.

Posté par valentinee à 03:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Est-ce que l'automutilation est impulsive?

Nouveau commentaire